30/06/2019 Patje

Aujourd’hui est le dernier jour de travail d’un pilier du Steenpoel.

Patje!
Voler était sa passion, il a voyagé avec la Sabena et a vu une grande partie du monde. Quiconque prend les airs doit revenir sur terre, conformément à la loi de la nature.
Patje, lui, a atterri au Steenpoel, une apparition qui nous restera toujours gravée dans les yeux, car il a pris exemple sur le comte Cadogan, Général anglais du 18ème siècle, dont les cheveux étaient liés dans le cou en courte queue de cheval.
Il s’est immédiatement démarqué non seulement par son catogan, mais surtout par la rapidité et l’efficacité qu’il dégageait.


Patje a commencé au Steenpoel pendant la grossesse de Krista et y a travaillé dix ans, tenant compte d’une courte pause de deux ans.

Eric et Krista m’ont dit qu’il était prêt à intervenir en toutes circonstances, un coup de fil et Patje était là dans le quart d’heure. Il n’était jamais malade, était toujours en stand-by, gérait le clubhouse pendant les congés d’Eric et Krista, mais il tenait également compte des collègues lorsqu’ils voulaient partir en congé.
Rendre service n’est pas un vain mot pour Patje.
Maintenant qu’il prend officiellement sa retraite, ce ne sera PAS le dernier jour de Patje.
Il continuera à aider s’il le faut pendant le congé d’Eric et Krista, mais il a également accepté d’aider pendant le congé de ses collègues. Un homme entier, rapide et efficace, un homme au caractère fort, un sens aigu du service et de la responsabilité, un homme au cœur d’or.
Patje, quand j’ai appris que tu allais prendre ta retraite, je t’ai dit: tu me manques déjà! Je ne suis pas le seul, les membres, tes collègues et certainement Eric et Krista seront les premiers à qui tu manques.

Maintenant que tu pars, tu peux déployer tes ailes, voler et atterrir où tu veux.
Mais souviens-toi: dire au revoir, c’est dire « à bientôt » pour les amis.
Patje, la vie, pourvu qu’on ait la santé, est un voyage qui vaut la peine d’être vécu… une fois !
Pour la santé il y a un truc : une pomme par jour éloigne le médecin, à condition de bien viser! (dixit Churchill)

Eric et Krista n’ont fait que des éloges à ton sujet. Pour ton engagement, ta gentillesse, ta disponibilité, ils souhaitent t’offrir un cadeau.

Krista est venue toute émue offrir un beau sac de golf, c’était un peu trop pour elle de dire au revoir à un Patje tout aussi ému.

Le discours a à plusieurs reprises été interrompu par des applaudissements et une « standing ovation « .
Après le discours, Patrick Hannecart a demandé le micro afin de remercier Patje à sa façon et de lui remettre un cadeau en son nom, celui de son épouse et celui d’Amelia et Roger.

Ensuite c’est Patje qui nous a régalé avec le verre de l’amitié et beaucoup, beaucoup de zakouskis.

Patje, cher ami, tu es un homme formidable!

Scroll to top