29/05/2018 Ferrari Cup


La famille Ferrari en est à sa 15e organisation de la Ferrari Cup. Les participants gonflés à bloc se disputeront ce Trophy tellement désiré.
Il a plu toute la nuit et la question à 100 francs était : allons-nous pouvoir jouer sur un terrain détrempé ?
Ben oui, c’était possible. La compétition put commencer à temps et à heure.
Sur le trou 9 une flaque d’eau fut rapidement maitrisée par les mains expertes d’André.
Comme André est un homme responsable et consciencieux et que pour lui le terrain doit être en parfait état il arpentait de trou en trou, shaft de club en main, pour évacuer le trop d’eau aux endroits névralgiques. C’était nécessaire car tous ceux qui ont joué le matin se souviendront du déluge à certaines heures. Une veste de pluie et un chapeau de marin font merveille, les non-équipés le diront.
Bien que le temps n’était pas au beau fixe peu de participants se sont désistés. Cherchons la raison… La Ferrari Cup évidemment !
Il fallut un certain temps et un temps certain avant que le dernier flight ne dépose ses clubs. La pluie et le nombre de participants aidant, les retards se sont accumulés. Le tout dernier flight est arrivé vers 19h15. Ensuite introduire les scores, définir qui sera le meilleur junior, il n’y aura pas de cumul, contrôler le nearest to the pin, qui est présent et changé (sauf pour les derniers flights, vu l’heure tardive), encore un dernier briefing avec les sponsors et la fête peut commencer.
À l’appel du nom de la première lady en catégorie I une clameur s’éleva, c’est Véronique Lechien. Après dix années d’espoirs déçus et de galère pour gagner ce trophée tant attendu, enfin la délivrance! Quelle joie et quel bonheur, un débordement sans nom, elle arbore fièrement le Ferrari Trophy qu’elle espérait tant. Après la remise des prix je n’ai pu m’empêcher d’aller la trouver en lui disant qu’il y avait une erreur dans les scores ! Mais rien n’y fit elle ne se laissa pas prendre au jeu.
Après Véronique ce fut le tour de Sonia Van Den Brande et ensuite celui de Carole T’Joen.
Et puis les résultats des Men I
Le premier en brut est Guillaume, lui c’est son deuxième Trophy, Guillaume joue trois sous le par du terrain (55 brut et 56 net, car il a un hcp négatif).
Le premier prix net est allé à Léo Pluvinage mais comme il était le meilleur junior de la compétition il reçut le Trophy Junior (réplique réduite de du Ferrari Trophy, mais Léo comme Guillaume a déjà gagné le Ferrari Trophy avant).
Le prix net est passé ainsi au suivant qui est Denis. Lui devra encore s’entraîner pendant des années avant de pouvoir s’approprier le Trophy (you never know !).
Ensuite nous avons Stéphane Javaux et Michel Clément respectivement deuxième et troisième net.
Chez les Ladies II nous avons la douce Julie-Anne Huget qui emporte la Ferrari Cup. Elle était comme tous les lauréats très fièrende sa Ferrari Cup.
Nadia Depril deuxième avec le même nombre de points Stblf mais un moins bon retour sur les 9 derniers trous.
Guy avait comme les années précédentes prévu un prix d’encouragement pour les dames, ce fut Valérie Herve qui reçut un magnifique bouquet.
Chez les Men II c’est Fernando Beltrante qui vint à la table des vainqueurs. Comme Fernando est un boute-en-train il salua la ‘foule’ comme un César avant de prendre sa Ferrari Cup. Encore un homme plus que satisfait.
Marc De Mesmaeker, un des bunker boys, avec son score de 37 Stblf ne put battre les 41 Stblf de Fernando.
Comme troisième nous avons Philip Festré. Lui, comme il faisait partie des derniers flights, était exceptionnellement dispensé (vu l’heure tardive) de se changer pour la remise des prix.
Les Ferrari avaient encore prévu un nearest to the pin sur le trou 18. C’est encore Léo qui, avec 1 cm du pin, vint prendre son prix. Selon certains témoignages la balle aurait tourné autour du trou sans y entrer et ensuite s’arrêter à 1 cm.
Hilde, Nelly et les mamans de Hilde et Guy ont chacune reçu un très beau bouquet.
ET MAINTENANT QUE LA FÊTE COMMENCE ! Le verre de l’amitié!
À votre santé, chers amis, et à l’année prochaine “same time but different weather”
Cheers !

Scroll to top