04/06/2017 Skievelat Prize

Le nom « Skievelat » est du pur bruxellois ! Ce savoureux langage populaire tombe peu à peu en désuétude en dépit de la volonté de beaucoup de continuer à la faire vivre.
“Brussels pour les nuls” reste encore à écrire… On pourrait trouver pas mal de calembours et autres détournements de sens avec le mot « Skieve » (scheve, c’est-à-dire « de travers »). Comme notre président l’a fait remarquer lors de son speech (joliment troussé, comme d’habitude), il existe beaucoup d’expressions autour du mot « skieve » : « skieven architek(sic) », « skieve lavabo », skieve smoel (tronche de travers) », ou encore « skieven tich » et « skieven kadei » (gamin casse-pieds). Il est donc possible d’enrichir facilement sa culture grâce à ce dialecte imagé…
Mais laissons là cette digression car aujourd’hui il s’agit de notre sponsor du jour, le Skievelat. C’est aux premières lueurs du jour (ou presque…) que nous avons vu arriver une imposante camionnette aux couleurs du Skievelat. En deux temps trois mouvements ils avaient déchargé leur véhicule et installé bar, frigo et mange-debout devant le départ (et surtout l’arrivée…) de notre terrain. Et c’est ainsi qu’après nous être consacrés au golf pendant 18 trous nous avons pu déguster un verre de bulles ou autre boisson rafraîchissante !
Les habitués du matin ont eu droit, comme d’habitude, à un timide rayon de soleil accompagné d’un petit fond d’air frais. Leur compétition s’est déroulée dans le rythme prévu, mais il y a eu un peu de retard durant l’après-midi.
Nelly a eu, bien sûr, fort à faire avec les cartes de score, mais elle a géré toutes les situations avec sa bonne volonté et son sérieux légendaires.
À 19 heures, place à la remise des prix ! Avant l’annonce traditionnelle des résultats, notre Président a mis à l’honneur l’équipe de pétanque du Steenpoel, renommée « Steenboel » pour l’occasion, ainsi qu’Étienne Bosmans, capitaine de cette équipe. Le prix commémorant cette victoire trônera évidemment dans l’armoire à trophées…
C’est Olivier, manager de la brasserie « Skievelat », qui a remis les prix en son nom et celui de ses collègues. Bises pour les dames et accolades pour les messieurs, comme il est de règle lors des remises de prix !
Cette remise des prix fut cette fois une affaire de famille : les Gonce, les De Visscher et les De Dycker, trois familles dont deux membres furent appelés à la table des prix ! D’abord Guru (Men I) et Pierre, tous deux tirés à quatre épingles. Cela fait plaisir de voir que l’exemple donné aux jeunes porte ses fruits ! Le Captain a donc décidé de porter désormais la cravate lors des remises des prix.
En Ladies I, c’est Mireille qui s’est imposée et Carol et Hilde en Ladies II. Joël Riguelle, Brent Bosmans et Philippe Devos ont réalisé les meilleurs scores en Men II.
Olivier avait prévu pour chaque lauréat une enveloppe donnant droit à un repas au Skievelat, ainsi qu’une bouteille de vin ou un seau à glace. Nous honorerons évidemment ce beau prix dans son établissement.
Pour terminer cette remise des prix, Nelly a reçu un beau bouquet, elle qui, dimanche après dimanche, a toujours le sourire pour accueillir les joueurs et encoder leur carte de score.

Scroll to top