Le Steenpoel Golfclub à Itterbeek: petit mais sympa!

Source: GreenTechPower

Le Steenpoel Golfclub & School se trouve à deux pas de Bruxelles.
Le long de la chaussée de Ninove, presque rien ne suggère qu’un véritable club de golf se cache derrière une rangée d’arbres.
Ce 9 trous a été construit en 1985 et couvre une superficie d’environ 5,5 ha.
L’espace limité a l’avantage que toute l’attention peut être consacrée aux greens et à la qualité de jeu.

Nous avons rencontré Frédéric Bousman, le greenkeeper de service, et Christophe Baudot, qui est responsable des travaux d’entretien pour le club.

Le nom Steenpoel fait référence à la carrière (étang ou piscine) sur le terrain. Avec le grès de cette carrière, l’église Saint-Pierre d’Itterbeek a été construite. Le château de Pierrefonds (Steenpoel) sur le même site date du 19ème siècle. En outre, il y a plusieurs bâtiments plus petits, tels qu’une chapelle, un étang, une source, une grotte…
Les propriétaires furent successivement les familles Dansaert, Toicq, Timmermans-Schoonjans, Bois et Timmermans-Walravens.
Après la mort de Franz Gérard Timmermans, le bourgmestre et brasseur d’Itterbeek, en 1961, sa fille unique hérite du domaine.
Elle choisit de ne pas emménager elle-même dans le château, mais de le louer comme maison de retraite.
La maison de repos ‘Val Vert’ a connu une fin tragique le 12 février 1967 lorsqu’un incendie désastreux a complètement détruit le château.
Après divers projets, la famille Van Cutsem-Timmermans a obtenu l’autorisation en 1985 de construire un terrain de golf avec une école de golf sur le Steenpoel.
Jusqu’en 1999, la présidence et la direction ont confiées à Raoul Van Cutsem, qui est par ailleurs toujours un membre actif du club.
Le Steenpoel Golfclub & School est à l’origine une école de golf qui vise à préparer les membres à ce qu’ils puissent ensuite jouer sur un parcours plus grand. Les caractéristiques du parcours permettent de s’entraîner soigneusement en ce qui concerne la précision du jeu, entre autres grâce à un beau practice et à des putting greens soigneusement entretenus.
Comme le club compte beaucoup de membres et qu’il y a aussi beaucoup d’activités commerciales, le parcours est fortement fréquenté.
Il est donc fortement sollicité et l’entretien doit toujours être parfait.

Planifier soigneusement les opérations d’entretien

Tous les travaux d’entretien sont confiés à Jardin-Net depuis environ 4 ans maintenant.
Frédéric Bousman, le greenkeeper de service, travaille pour Jardin-Net depuis dix ans, est présent sur place trois jours par semaine et s’occupe de la majeure partie de l’entretien.
Il poursuit: ‘Je suis impliqué dans les (sur)semis, la tonte, la fertilisation, l’application de biostimulants, etc…
Bien que nous soyons en Flandre et que l’utilisation de produits phytos soit toujours autorisée, nous essayons de les éviter autant que possible.
Nous nous concentrons donc sur des opérations préventives afin de limiter les pics de maladie. En plus de l’aération, du sursemis et du sablage, des antagonistes sont régulièrement pulvérisés pour garder le gazon aussi sain que possible.
Nous travaillons avec Michel Poncelet, un consultant externe, pour établir un planning de maintenance de base.
Celui-ci est ensuite ajusté en fonction des conditions météorologiques et des besoins.
Donc, une partie de mon temps est logiquement consacrée à un suivi précis des maladies possibles sur le travail. Ce travail préventif d’observation est devenu incontournable.’

Les bonnes machines au bon endroit

Malgré sa surface limitée, le Steenpoel Golfclub dispose d’un parc de machines bien équipé.
Tous les greens sont tondus avec un Simplex 220 SL de John Deere.
Cette machine permet de maintenir la qualité de jeu des greens élevée et grâce à la construction compacte des 9 trous, la tonte ne nécessite pas trop de temps.
Comme les greens sont extrêmement compacts, la hauteur de coupe n’est pas inférieure à 5 mm afin que le gazon soit moins sensible au stress et aux maladies.
Les pré-greens sont tondus avec une Toro Simplex 1600, tandis que l’entretien des roughs est confié à une Toro 3200.
Cette machine d’une largeur de travail de 1,50 m est extrêmement maniable et est donc parfaitement adaptée à ce travail.
Les fairways sont tondus avec une John Deere 2653 B. De plus, le Cushman avec pulvérisateur Delvano intégré se charge des applications nécessaires d’engrais liquides et de biostimulants, tandis que le Workman est utilisé pour ramasser les balles et la gestion générale du parcours.
Frédéric poursuit: ‘Il reste nécessaire de pouvoir travailler rapidement et efficacement.
Le terrain est fort fréquenté et il faut donc s’assurer que le jeu soit le moins possible ralenti.
En plus de ces machines de base, nous faisons appel à la flotte de Jardin-Net pour réaliser les autres activités, telles que l’aération ou les sablages. D’une part, il n’est pas très intéressant d’acheter ces machines juste pour ces 9 trous, et d’autre part, nous bénéficions alors de machines avec une capacité plus élevée, de sorte que ces activités sont rapidement menées à bien.
De plus, nous pouvons également compter sur cette flotte en cas de panne d’une de nos machines fixes.
La plupart des travaux d’entretien sont effectués en interne, ce qui nous permet de réduire encore davantage les coûts.’

Miser sur la qualité

Ces dernières années, le Steenpoel Golfclub a décidé de miser clairement sur la qualité de son terrain.
Des budgets ont été dégagés afin d’améliorer le niveau de jeu du terrain et de nos jours, il dispose de tous les atouts d’un terrain de grande taille, mais dans des dimensions compactes.
Pour de nombreux membres, il offre également de nombreux avantages: ils n’ont pas à marcher autant et peuvent terminer le parcours à leur propre rythme sans avoir à libérer une journée complète.
Il y a quatre ans, les premières mesures ont été prises pour passer systématiquement à une utilisation en zéro phytos, bien que cela ne soit pas encore obligatoire en Flandre.
D’autre part, une grande attention a également été accordée au semis des greens avec des mélanges spécifiques ainsi qu’à des travaux réguliers d’aération et de sablage.
Le système d’arrosage automatique évite de nombreux soucis et assure l’apport de la quantité correcte d’eau, et au bon endroit.
Toutes ces interventions ont permis d’améliorer considérablement la qualité du jeu.
Ensuite, les petits détails ont été examinés et le résultat mérite certainement d’être vu!
C’est un bon exemple d’une véritable situation gagnant-gagnant pour le club et le personnel qui s’occupe de la maintenance et de l’entretien: chacun peut continuer à se concentrer sur sa spécialité… et les membres en récoltent les fruits chaque jour!

Steenpoel Golf Club & School


Scroll to top