31/07/2020 Sud-Est Cat 1 Steenpoel – Naxhelet à Louvain la Neuve

I am back! La pandémie a frappé, aussi en informatique!

La composition de l’équipe n’a pas été facile, mais heureusement nous pouvions compter sur une arme secrète! Carole T’Joen!
Enfin, nous avons pu faire appel à une joueuse. Il faut savoir que partir de l’aire de départ rouge et avoir un bon drive donne un grand avantage à l’équipe. À cet égard, nous avons été choyés par Carole.
Au premier trou sa balle n’a pas été retrouvée. On cherchait au mauvais endroit car après avoir pris un coup de pénalité, la balle a été retrouvée bien plus loin. Ne vous inquiétez pas, nous avions un plan B. C’est Stéphane qui a remporté le premier trou. Au deuxième trou, c’était au tour de Carole d’écrire les deux up. Après un bon départ et une balle plus ou moins topée continuant à rouler, elle se trouvait à 30m du green ; le coup suivant termine à 2 m à côté du drapeau, ensuite je vous laisse deviner…
Maintenant voyons l’autre équipe avec Étienne et Pat Demeulenaere. Ils étaient un up après qu’Étienne ait joué le par au trou 1. Sur le troisième trou, Étienne avait un putt de moins d’un mètre mais la balle a dévié et ils jouent square. Au trou 4, seul un homme de Naxhelet est à deux mètres du drapeau. Malgré toute leur bonne volonté, le Steenpoel a dû renoncer au square suite au birdie de Naxhelet.
Revenons à l’équipe Carole et Stéphane sur le par 3 du trou 4.
Vu les quelques coups invraisemblables de Stéphane, rien n’est impossible.
Je vous explique : Stéphane prend le départ et touche les arbres, son deuxième coup se termine dans le bunker, son troisième coup sur le green est encore à au moins 8m du trou! Que fait-il maintenant? Un putt magistral et la balle termine dans le trou. Nous voilà 4 ups au trou 4. Au trou 5 Stéphane fait un bon drive jusqu’au bunker de parcours à droite, Comme Stéphane était bien positionné Carole très détendue fait un excellent drive et place sa balle derrière les bunkers de parcours. Stéphane lance son approche jusqu’aux bunkers du green. Carole frappe mais un coup d’épaule la déporte à gauche vers le rough, son troisième coup la met en haut du green sur le prégreen. De là, également avec un putt magistral elle met sa balle directement dans le trou, 5 ups, match gagné mais on continue de récolter autant de ups que possible. Tant Stéphane que Carole font au trou 6 un bon drive, mais au deuxième coup de Carole sa balle part direction du green hors de vue. Apparemment, elle avait si bien frappé sa balle qu’elle a traversé le green.
Ensuite retour vers l’équipe première avec Étienne et Patrick Demeulenaere
Au trou 6, Pat a son premier stroke des 3 coups dont il bénéficie, il remporte le trou en par sans avoir recours à son stroke.
Trou 7 par3: Étienne pose sa balle sur le green, les trois autres à gauche ou à droite. Conclusion, ici Étienne prend le trou. Nous sommes sur le trou 8 avec deux up. L’adversaire doit maintenant gagner deux fois pour être square.
Naxhelet est excité parce qu’ils veulent absolument gagner les deux derniers trous de «l’aller». Étienne n’a pas un bon coup mais il est sur le fairway, aucun des trois autres n’est sur le fairway. Patrick retrouve sa balle et la place sur le fairway. L’un des joueurs de Naxhelet ne trouve pas sa balle et continue de jouer avec sa provisoire, l’autre joueur trouve sa première balle et continue le jeu. Le troisième coup de Patrick dévie sur une longue distance et termine dans les bois ; il la trouve et doit rejouer vers le fairway. Pendant ce temps, Étienne tente de passer les bunkers mais sa balle a un léger slice et termine dans le bunker, mais pas d’inquiétude, le green est à distance de son coup suivant. Malheureusement, Étienne n’arrive pas à mettre sa balle sur le green et fait une autre approche qui roule un peu trop loin. Lors du putting, la balle tourne à la dernière minute vers la droite et rate le trou. L’adversaire, en revanche, gagne le trou avec son putt. Sur le trou neuf, Steenpoel est toujours gagnant avec +1.
Trou 9: Les deux joueurs de Naxhelet frappent leur balle vers la gauche, l’un d’eux ne retrouve plus sa balle tandis que la balle de l’autre disparait dans les fourrés et on ne la retrouve plus.
Patrick a fait un très bon départ mais au deuxième coup sa balle termine dans l’eau. Étienne qui se trouve dans le bois repositionne sa balle sur le fairway puis met sa balle sur le green à 2m du drapeau «mission accomplie»! Naxhelet donne le trou, Steenpoel termine l’aller avec 2 ups.

La deuxième équipe termine l’aller avec un score de 7 ups.
Je continue maintenant le parcours au trou 10 avec l’équipe Carole et Stéphane. Bon départ des quatre joueurs sauf que la balle de Carole est dans le bunker. Pas de panique! Le deuxième coup de Carole à partir du bunker est sur le green à moins de 2 m du drapeau. Comment est-ce possible?

Retour à l’équipe 1 avec Patrick et Étienne. Trou 10: Étienne frappe son 2e coup dans le bunker du green, place sa balle à côté du drapeau et remporte le trou avec par.
Trou 11: Étienne est sur le fairway mais pas loin, tandis que Patrick est dans les bois. Je ne sais pas ce qui se passe, mais Steenpoel est imbattable, le deuxième coup d’Étienne va direction green, roule dessus et roule tranquillement sur le green ensuite plonge à l’arrière. Pas de soucis, nous connaissons l’homme une approche et un putt, trou gagné.

Trou 12 un par 5 de 489m. Patrick et Étienne frappent une balle normale, un joueur de Naxhelet dévie, on ne retrouve pas sa balle. Après toutes les difficultés que Patrick rencontre avec son driver, il décide de n’utilise que ses fers. Cela fonctionne bien, mais au moment de toucher le sol sa balle dévie complètement vers la droite sous un arbre, pas de chance il faut repositionner la balle sur le fairway. Étienne est en 3 sur le green et square le trou avec un par.
Au trou 13, Pat a son deuxième des 3 strokes il gagne à nouveau le trou sans avoir besoin de ce stroke.
Au trou 14 par 3, Étienne est le seul sur le green, il remporte le trou avec par.
Au trou 15 (3e coup stroke), Patrick remporte le trou avec bogey mais encore une fois, il n’avait pas besoin de son stroke pour gagner le trou.

Retour vers Carole et Stéphane. Carole est sur le green à environ 3m du drapeau. Les trois messieurs font une approche et sont encore plus près que Carole. L’équipe joue square au trou 12.
Il était temps pour moi de quitter, la chaleur m’a épuisé même sans avoir dû jouer.

Plus tard j’ai eu un message de Stéphane disant que l’équipe Carole et Stéphane avait terminé le retour avec 5 ups et que l’équipe de Patrick et Étienne était montée à 5 mais au final, la chaleur s’est avérée trop lourde et les trois derniers trous ont pratiquement été cédés.

En tout cas, c’était une bataille exceptionnelle, des scores aussi élevés sont rares.

Félicitations à vous quatre, c’était super!

Denis De Dycker

Scroll to top