Mois : août 2020

07/08/2020 Sud-Est 1/4 finale à Louvain la Neuve, Steenpoel contre La Bruyère

Après un super dernier match de qualification, la cat 4  se retrouve en ¼ de finale le 7 août à LLN.

Il fait très chaud mais heureusement Stéphane nous a fait commencer à 9h30.

Nous débutons au trou n°10.

Dès le départ, le match est serré. Les 2 équipes se battent au coude à coude.

Alain et Nadine parviennent à gagner les 9 premiers trous avec 2 ups, tandis qu’Eric et moi terminons square contre l’équipe de La Bruyère.

Il fait de plus en plus chaud et les joueurs commencent à être fatigués.

Eric et moi capitulons au 15ème trou et terminons malheureusement le match avec 3 down.

Nous allons au clubhouse en espérant que la 2ème équipe fasse balancer le score.

On attend…Alain et Nadine arrivent, ils ont fait square aux 9 derniers trous.

Nous sommes battus…de 1 down.

Bravo à tous pour cette saison 2020 très particulière et rendez-vous  l’année  prochaine.

Véro

07/08/2020 ¼ de finale Sud-Est à Louvain la Neuve, Steenpoel contre Falnuée

C’était une journée particulièrement chaude lorsque notre équipe a démarré.
Patje De Voster et Étienne Bosmans en premiers, suivis de Carole T’Joen et Stéphane Javaux.
Cette fois, ce ne sera pas un rapport détaillé, le crâne a surchauffé, je me limiterai donc aux «stûten» les plus frappants.
Étienne et Patje ont rapidement été mis à mal par l’excellente équipe de Falnuée. Luc un vieil ami de Patje et Richard un ancien joueur de hockey sur glace du Canada, ils étaient très enthousiastes et avaient de grandes ambitions.
Sur les 6 premiers trous, l’adversaire joue +1 mais notre équipe peut par deux fois limiter les dégâts, Étienne joue PAR sur le trou 1 et Patje peut « squarer » le trou 4. Après 6 trous, ils sont 4 down mais se renforcant mutuellement ils gagnent 2 des 3 derniers trous pour revenir à 2 down.
Ils ont appris que notre autre équipe a bien marqué, alors ils ajoutent un cran pour essayer d’égaliser le match complet.
Au trou 10, un dogleg à gauche, Patje était dans le bunker dans le virage. Comme Carole la semaine dernière, il est allé chercher le green et a mis la balle à quatre mètres du drapeau. Notre ami Canadien de Falnuée fait un départ extraordinaire de 200m au-dessus des arbres et atterrit à environ 30m du green. Inutile de dire que la tension était à son comble. Au retour, Patje et Étienne jouent ensemble PAR sur les trous 1, 2 et 3 et sont toujours +1 (sachez que pour gagner le trou il faut birdie mais ceci n’est pas toujours le cas. Cfr plus tard).
Le trou 13 est partagé par un PAR d’Étienne.
Au trou 14 (Par 3) Patje joue à nouveau PAR et Étienne même birdie, mais le trou est égalisé par un chip-de Falnuée de l’extérieur du green.
Au trou 15, Étienne est le seul à jouer le green en régulation et comme il est le seul à avoir un stroke, les adversaires donnent le trou sans le jouer.
Pour la première fois, notre équipe est 2 up et donc à ce moment le match de la 1ere équipe est partagé. Keep it that way !
Ensuite Patje joue PAR au trou 16 et Étienne PAR au 17 et puis un nouveau birdie au 18, mais encore une fois ce birdie ne rapporte pas de point supplémentaire.
Ensemble, Patje et Étienne jouent moins 1 au retour pour ne gagner qu’avec 2 ups.
Donc moins 2 à l’aller et plus deux au retour le match est partagé, mission accomplie après cette compétition acharnée mais très agréable et sportive.
Carole et Stéphane ont commencé par un trou partagé 1. La balle de Carole a tourné vers la gauche et s’est retrouvée dans la zone de pénalité. La balle a été récupérée mais très difficile à jouer. Stéphane a joué sur la droite, mais sur le premier trou l’adrénaline frappe sans pitié et cela se répercute sur le golf. Le premier trou a été partagé par Stéphane par un double bogey.
Le trou 2, un long par 5 a de nouveau été partagé. C’est Carole qui a mis la balle assez près du drapeau depuis le bunker gauche à côté du green. L’adversaire qui était à quelques mètres a fait un superbe putt, Carole avait la réponse adéquate et égalise.
Après quatre trous, les deux équipes sont toujours square. Au 5e trou, ils ont appris qu’Étienne et Patje étaient en difficulté avec 4 down. Ils décident donc de passer à une vitesse supérieure.
Un bon drive de Stéphane suivi d’un bon deuxième coup et d’un putt de 10m: BIRDIE! Le rouleau compresseur est lancé.
Carole remporte le trou 6 avec un beau PAR, le score augmente, nous sommes à 2 ups. Les adversaires sont acculés.
Sur le trou 7, on est toujours à 2 up.
Stéphane après deux coups «à peu près» et un coup «Steenpoel» bien ciblé, pose sa balle à côté du drapeau et fait PAR, maintenant nous sommes à 3 ups.
Carole met la cerise sur le gâteau en marquant un beau PAR sur le trou 9. L’équipe termine avec 4 ups sur les 9 premiers trous. Tâche remplie pour l’équipe 1, ainsi que pour l’équipe 2 car ils ont réussi à limiter les dégâts à 2 down.
Steenpoel a donc remporté les 9 premiers trous, tout se passe bien, maintenant continuons.
Au trou 10, Carole commence avec un beau PAR, 1 up pour Steenpoel.
Sur le trou 12 un long par 5, Carole pose sa balle à 3 m du green, mais à son approche elle touche le sol et sa balle dévie dans le bunker. Elle joue bogey et nous perdons le trou.
Falnuée commence à jouer de mieux en mieux.
On se reprend et grâce à un PAR des deux membres de l’équipe nous sommes square sur le trou 13.
Après une belle balle de Falnuée sur le trou 14, ils ont l’avantage et nous sommes 1 down.
Au trou 15, Carole utilise son seul stroke du match et remet les compteurs à zéro.
Au trou 16, Stéphane sauve le trou grâce à une belle approche à côté du drapeau et un PAR. Nous sommes toujours square.
Au trou 17, Steenpoel perd et le score passe à 1 down. Puis vient le message qu’Étienne et Patje ont gagné le retour avec 2 ups, Steenpoel ne peut plus perdre la rencontre.
Grâce à Carole, Steenpoel remporte le dernier trou avec PAR et nous sommes à nouveau square.
Vous l’avez déjà remarqué, c’était un match particulièrement disputé. Quand vous voyez les scores minimum qui ont été réalisés alors qu’Étienne et Patje jouaient moins 1 au retour!
Quel match, l’adrénaline a de nouveau atteint des niveaux élevés, aussi pour moi.
C’était un match très agréable, et ouf Steenpoel est en ½ finale
Rendez-vous à Falnuée le vendredi 21 août

Denis De Dycker
Capitaine Steenpoel

PS : merci à Stéphane et Étienne pour l’assistance, ils ont été ma mémoire externe.

07/08/2020 Challenge Sud-Est – cat. A1 – 1/4 finale à Falnuée

Je n’étais pas sur place pour accompagner mes joueurs lors de leur rencontre contre Rigenée. Je ne pourrai donc pas dire exactement quel joueur a fait quoi à quel moment, mais, en définitive, c’est le résultat de chaque paire de joueurs qui importe.
Nous avions déjà rencontré cette équipe lors de la dernière journée de qualification ; ils nous avaient battus de justesse et nous savions que ce 1/4 de finale allait être une rude bataille…

Christian Groulus et Didier Perwez s’inclinent par 1 down à l’aller. Au retour, Rigenée mène 2 up au départ du trou 15. Christian et Didier passent à l’attaque et reviennent square en gagnant 2 trous d’affilée. La confiance de la paire de Rigenée vacille, celle du Steenpoel s’affermit… Gain du trou 17 : nous menons 1 up ! Pas question de jouer la sécurité pour rester à 1 up et ainsi partager le match ! Au contraire, c’est Rigenée qui force son jeu et s’égare un peu alors que nos joueurs continuent sur leur lancée et gagnent le dernier trou ! Soit : Rigenée 1 up à l’aller (2 points) – Steenpoel 2 up au retour et gain du match (4 points) !

Andrew Watson et Guy Ferrari gagnent l’aller 1 up contre des adversaires redoutables ! Au retour, en 6 trous, Rigenée parvient à mener 4 up. Départ du trou 16, une seule solution : attaquer tous les coups ! Ça passe ou ça casse… Eh bien, ça passe… et nos deux compères gagnent les 3 derniers trous et terminent 1 down, ce qui égalise le match !
Soit : Steenpoel 1 up à l’aller (2 points) – Rigenée 1 up au retour (2 points)

  • Le match est donc square (1 point Rigenée – 1 point Steenpoel).

Résultat de la rencontre : Steenpoel 7 points ! – Rigenée 5 points…

Magnifique victoire de notre équipe ! Et ce contre des adversaires dont les hcps s’étageaient de 5 à 7.5 ! Une « remontada » dans un match, ok, mais dans les 2 matches de la même équipe ! Assurément improbable, mais… « … ils ne savaient pas que c’était impossible, et c’est pour ça qu’ils l’ont fait… »

Bravo, les gars, une fois de plus vous avez fait honneur au fameux « Fighting Spirit » qui est dans l’ADN de notre club, au même titre que son « Fair-Play » !

Roger

Scroll to top