16/04/2017 Easter Godiva Prize

Les chocolats Belges, en voilà une idée qu’elle est bonne!
Le départ du premier flight est donné vers 9h20. À trois cela avance à tel point que comme un serpent nous mordons bientôt la queue des départs du matin, et ce malgré tous nos efforts de taper des balles dans le rough dans l’espoir déçu de trouver des œufs… Des partenaires exceptionnels, je ne dis que ça ! Walter Hendriks eagle sur le 6 à l’aller, Philippe Breuls eagle sur le 6 à l’aller, on ne va pas nous croire !
La suite est moins brillante tant pour eux que pour moi, nous avons raté ensemble une dizaine de birdies et ce sans exagérer d’un seul oiseau ! Bon, en écrivant ce petit mot je dispose de plus de virgules qu’il ne m’en faut ;-)))
Une fois de plus nous avons joué les pieds et la tête au sec, dès le troisième trou les vestes tombent. Serait-ce l’andropause ou serait-ce du fait qu’il est désagréable de jouer avec une veste ? Bref, le tout s’est vite réglé et nous sommes au bar en moins de temps qu’il n’en faut pour écrire ce petit mot (j’utilise plus qu’un doigt, rassurez-vous).
Passons à la suite de la journée : la remise des prix.
Chez les Ladies I les résultats sont un peu plus intéressants qu’à l’habitude (je ne dis rien, mais n’en pense pas moins), ce sont d’excellentes pralines !
Liliane Crassaerts avec 38 Stblf, Véronique Lechien et Nadine Mees se régaleront.
Les Ladies II tout comme leurs consœurs ne sont pas en reste. Martine Verheyden et Jeanine Garin montent sur le podium pour leur beau grand sac de pralines.
Chez les Men I c’est Martin Verhesschen qui en l’absence de Philippe mon co-équipier du matin prend le prix brut avec le par-1. Bravo, belle performance ! Ensuite c’est au tour de Denis De Dycker et Gurudeo Gonce de passer à (la) table (clin d’œil à papa Gonce)
La folie du chocolat a également frappé chez les Men II. Wim Claesen est premier avec 42 Stblf (Brigit sera contente). Robert Herzeele et François Van Der Stappen ferment la marche avec respectivement 35 et 34 Stblf.
Attention à l’indigestion, Robert et Martine ! Deux prix à déguster c’est beaucoup, si vous voulez de l’aide, scouts toujours prêts.
On ne peut pas oublier notre princesse Nelly, elle aussi est dans les prix. Quelle aubaine, la famille vient en visite cette semaine.
Ben, c’est tout ! Le dimanche de Pâques est déjà terminé.
Merci au généreux sponsor pour ces beaux prix, à l’année prochaine toujours pour l’Easter Prize.
Chers amis, passez encore une très bonne fin de WE prolongé et à la prochaine étape.

Scroll to top